activities.Fondation Musée de la Paix de Gernika
Logo de Google
FondationMuséedelaPaixdeGuernica
Mas

Musée de la Paix de Gernika

Musée
Home >> Activités
| More
Archives
6ème édition de l'Embarquée Artiviste. Femmes et Activisme au c?ur du conflit
08/04/2016
  • ..
  • ..
  • ..

Présentation

La prochaine édition des Cercles de Paroles de l’Embarquée artiviste aura lieu en présence de trois mouvements pacifistes de référence : Zene u Crnom (Femmes en noir) de Serbie ; La Route du Pacifique de Colombie et Les combatants pour la Paix (CFP) d’Israël et de Palestine. Ces mouvements sont représentés par des femmes activistes : Stasa Zajovie (Belgrade), Marina Gallego (Medellin) et Taqwa Attalah (Nables, Cisjordanie) qui participent à cette activité dont le titre est : Femmes et Activisme au cœur du conflit.

Quand : Vendredi 8 avril 2016, 18h – 21h et samedi 9 avril 2016, 10h – 20h. Au cours de ce 2ème jour, un labo’ aura lieu sur l’Activisme pacifiste en présence des invités internationaux.

MOUVEMENTS / COLLECTIVITES INVITES :

Zene u Crnom : (Femmes en Noir) Depuis le 9 octobre 1991, tous les mercredis, les « femmes en Noir » descendent dans les rues de Belgrade pour protester contre le militarisme explicite en politique et implicite dans la culture patriarcale. Leur couleur noire exprime le « deuil » pour l’assassinat de personnes (de toutes situations), la destruction des relations humaines, des villes et de la nature. Pour ces Femmes en Noir, la guerre s’arrêtera quand la violence envers les femmes, bien qu’elle soit directe ou latente, disparaîtra.

La Route Pacifique des Femmes : C’est un mouvement féministe qui est né en 1996 et qui travaille pour la résolution du conflit armé en Colombie, pour la démonstration des effets de la guerre sur la vie des femmes et qui exigent le droit à la vérité, à la justice, á la réparation et à la reconstruction de la mémoire historique individuelle et collective pour éviter que cela ne recommence. La Route Pacifique est composée de plus de 300 organisations et groupes de femmes de milieu populaire dans les 9 départements du pays. A travers la mobilisation sociale, elles expriment leur désaccord avec la guerre et démontrent que « la paix n’est pas le seul résultat de la résolution d’un conflit, si ce n’est qu’il a aussi une reconstruction morale, éthique et culturelle de chaque village, ville ou région ».

Combattants pour la paix (CFP) : Mouvement Binational, formé en 2005 par des ex-milices palestiniennes et des ex-militaires israéliens qui ont joué un rôle actif dans le cycle de la violence et qui ont décidé de poser les armes et de s’unir pour promouvoir une solution pacifique à travers le dialogue et les actions non-violentes. Aujourd’hui, CFP implique aussi des activistes qui n’ont pas participé aux luttes armées. Au cœur de ce mouvement, on trouve des groupes d’ « Action Directe » et du « Théâtre des Opprimés ». La section Palestinienne des CFP a été invitée à l’occasion de la dernière Embarquée Artiviste mais suite à la restriction des visas par les autorités, ils n’ont pas pu être présents et c’est la raison pour laquelle nous les convions à nouveau cette année.

ACTIVISTES REPRÉSENTANTS :

Stasa Zajovic , Belgrade (Serbie). Co-fondatrice et coordinatrice depuis 1991 du Mouvement des Femmes en Noir (Zene u Crnom). Membre de la Red de Objetores de Conciencia et antimilitariste de Serbie et co-éditrice du journal Privagor (Objection). Avant, elle fût aussi activiste du Centre d’Action Contre la Guerre, co-fondatrice de la ligne télephonique d’aide aux femmes et aux enfants victimes de la violence, du Lobby des Femmes de Belgrade, du Parlement des Femmes et du mouvement de résistance civique. A ses débuts, elle fût aussi activiste du groupe féministe Zena i Drustvo (femme et Société). Entre 1993 et 1996, elle a été bénévole pour l’aide et l’autonomisation (empowerment) des réfugiés dans les camps de Mala Krsna, Mikulja, Kovilovo et Nova Pazova. En 1997, dans le but d’unir l’activisme avec les connaissances théoriques, elle a mis en place la Route Pacifique des Femmes et la Route Internationale des Femmes en Noirs. Avec ce mouvement, plus de 10 rencontres internationales ont été organisées rassemblant 1800 activistes locaux, de l’ancienne Yougoslavie et des 5 autres continents et formant ainsi des activistes féministes, pacifistes et antimilitaristes. En 2006, elle a participé à la création de la coalition Pacifiste des Femmes, avec des femmes du Kosovo, et le réseau des Femmes en Noir de Serbie. La dite coalition lutte pour une paix juste et durable et exige l’inclusion des femmes dans les processus de négociation et de construction de la paix, et appliquer ainsi la résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Marina Gallego Zapata, Medellín (Colombie). Fondatrice et Coordinatrice Nationale du mouvement “Route Pacifique des Femmes”, elle lutte depuis plus de 20 ans, avec le mouvement social des femmes et avec le mouvement pour la paix en Colombie. Elle est reconnue pour ses actions en faveur de l’incident politique national et international pour les droits de l’Homme ainsi que pour la construction de la paix envers les Femmes. Elle a été, pendant 8 ans, la coordinatrice générale de la « Corporation pour la vie des Femmes qui créent » à Medellin. Depuis, la Route Pacifique des Femmes a organisé et conduit 10 mobilisations nationales rassemblant autour de 40 000 femmes, et a ainsi coordonné le projet de la Commission de Vérité et de la mémoire des Femmes Colombiennes victimes, dont l’équipe d’investigateurs faisait partie. La dite investigation a récolté 1000 témoignages individuels et 9 cas de violence contre les femmes durant un conflit armé. Les contributions de Marina pour la construction de la paix et ses démarches pour quitter le conflit armé en Colombie ont été publiées dans la presse locale et internationale.

Taqwa Attalah (Nables, Palestine). Membre de la section palestinienne du Mouvement des Combattants pour la Paix (CFP) et représentante d’une jeune génération d’activiste dans la même situation qu’elle. Elle a eu recours au théâtre comme une forme d’expression non-violente contre l’occupation Israélite en Cisjordanie. « Le Théâtre est un langage universel qui peut être compris de tous, et qui me permet de délivrer au monde entier mon message. »

Contactez-nous

zuzendaritza.museoa@gernika-lumo.net

PDFs

Organisateurs

Musée de la Paix de Gernika, Gernika Gogoratuz et Donostia 2016

Activités relationnées

Publications relationnées

    6. Itsasoratze Artibista: Emakumeak eta aktibismoa gatazkaren muinetik-6º Embarcada Artivista: mujeres y el activismo desde el núcleo del conflicto

© 2018. FondationMuséedelaPaixdeGernika | COPYRIGHT | PROTECTION DE DONNÉES | MARCHÉS PUBLICS&CONTRACTS | ACCESSIBILITÉ